Le système Elo, familier au joueur d’échecs est entré dans le jargon des joueurs de CSGO en mode compétitif depuis quelques années. Inventé par le joueur d’échecs du même nom, Arpad Elo, il détermine le niveau des joueurs afin d’optimiser le classement CSGO.

Le système Elo

Avant toute chose, il faut comprendre que le Elo n’est pas le grade, mais l’évaluation du niveau du joueur. Il se présente sous forme d’un ensemble de points attribués en fonction du mérite et de la position du joueur dans son équipe. Par conséquent, des joueurs du même grade peuvent avoir des points Elo différents.

Le matchmaking est optimisé avec ce système. Bien qu’il soit personnel, son attribution tient également compte du jeu collectif. Les plus forts sont parfois mal notés à ce jeu-là. Cela explique qu’au début du match, les joueurs sont classés par équipe selon leur niveau et l’équipe favorite est déterminée. Dès ce moment plusieurs processus d’attribution sont définissables.

L’attribution de l’Elo

Lorsqu’un joueur fraggue (tuer un ennemi avec les armes disponibles), il gagne des points. Il en est de même s’il aide à tuer, réalise un headshot, s’impose rapidement dans la partie, désamorce une bombe, en pose, reçoit des récompenses ou sauve des otages.

S’il tue un ennemi plus gradé que lui, il gagne des points, mais dans le schéma inverse, lorsqu’il est l’ennemi gradé qui se fait tuer par un moins gradé, il perd des points comme en cas de suicide. S’il abandonne son équipe durant le match, à son retour, il sera mal pénalisé par contre s’il est désigné comme étant le meilleur joueur du round, il gagne beaucoup de points à la distribution finale des bonus.

À la fin du match, des bonus sont distribués et une équipe favorite en perd si elle fait un match nul ou si elle est éliminée.