La page deuz de frizzou

Frissou : Pour une approche tendancielle de la fidélité
Frissou13 pense qu’il est nécessaire d’élaborer une approche de la fidélité prenant en compte l’effet du temps sur les comportements des consommateurs.
L’auteur pense que les attitudes du consommateur changent sur le long terme (Dall’ Olmo Riley et alii,1997) mais aussi que les comportement appris par le client peuvent s’éteindre quand leurs renforcement se dégradent (Skinner 1965).
Pour Frissou, « en vieillissant, les marques réduisent l’intensité des renforcements qu’elles suscitent auprès des clients. Cela peut en partie expliquer les phénomènes d’extinction du comportement d’achat (Kapferer, 1998). ».
C’est pourquoi Frissou nous propose une définition conceptuelle de son modèle de fidélité avec une approche tendancielle.
Pour avoir une fidélité qui s’adapte aux deux concepts behavioristes et cognitifs mais qui prend en compte la variable du temps, la définition serait la suivante :
 1) une tendance latente du client,
 2) s’exprimant sur le long terme,
13

3) et ayant pour effet d’augmenter ses achats ou ses consommations en faveur de la marque,
 4) en dépit de l’influence défavorable des situations qui pourraient l’en détourner.
L’auteur veut ancrer sa définition de la fidélité dans le long terme alors que la plupart des concepts l’omettent dans le concept de fidélité.
La définition de Frissou prend en compte deux niveaux de lecture. « Le premier niveau du comportement de fidélité est une tendance latente non observable qui a un effet positif et à long terme sur l’achat ou la consommation de la marque. Le second niveau du comportement de fidélité est celui des réponses observables qui en